Les dédi­caces sont un don des auteurs, pas un dû.